• Les machines à vendanger ont tué l'emploi saisonnier; avant, les vendanges étaient joyeuses et les vignes vivantes grâce aux employés saisonniers

    aujourd'hui,le vigneron ressemble à  MAD MAX chevauchant sa drôle de machine

    Seul contre qui?d'ailleurs?

    les machines à vendanger


    22 commentaires
  • les bougnettesIngrédients

    - 2 kg de farine
    - 12 à 16 œufs
    - Zeste de 6 citrons
    - 2 cubes de levain (en boulangerie)
    - 1 peu de sel
    - 250 g à 400 g de beurre

    - 1 bouteille de 180 ml d’eau de fleur d’oranger
    - 2 ou 3 l d’huile (huile de bonne qualité pour friture)
    - 1 kg de sucre fin

    Diluer le levain dans le beurre fondu. Battre les œufs avec l’eau de fleur d’oranger et les zestes de citron.

    Mettre la farine et le sel dans un grand saladier et incorporer tour à tour les deux mélanges précédents. Si la pâte est un peu sèche, rajouter du beurre, si elle colle trop, ajouter de la farine.

    Quand la boule de pâte se forme et se décolle des parois du saladier, mettre de la farine sur la table et commencer le pétrissage de la pâte.

    Pour bien monter et s’étirer facilement, la pâte doit être travaillée longuement. Il faut la tordre, la découper, l’étirer et à chaque fois reformer la boule, l’aplatir et la battre et à nouveau faire la boule et la pétrir.

    Quand la pâte a bien été travaillée, la laisser reposer de deux à trois heures dans un endroit tiède, posée dans un linge et à l’abri des courants d’air. Autrefois quand les maisons étaient moins bien chauffées on la gardait sous un édredon. La pâte doit doubler de volume.

    Découper une première bande de 5 cm dans la pâte et laisser la boule bien recouverte. Débiter cette bande en pâtons de 5 cm. Il faut les étirer le plus finement le plus régulièrement possible en tournant la pâte dans ses doigts. On peut l’étaler sur son genou : poser un torchon sur son genou et étirer la pâte dessus. Pendant que deux ou trois personnes étirent la pâte, une autre s’occupe exclusivement de la cuisson.

    Dans une bassine à friture, mettre l’huile, quand elle est très chaude, déposer délicatement sur la surface le premier disque de pâte étiré. Un bouillonnement instantané se produit, signe que l’huile est assez chaude. La bunyeta se boursoufle. Quand elle est dorée du premier côté, la retourner avec une fourchette pour faire cuire l’autre face. Dès qu’elle est dorée des deux côtés, la déposer sur un plat et la sucrer généreusement. Quand elle est chaude, juste au sortir de la bassine de friture, le sucre adhère bien.

    Continuer pour les suivantes. De temps en temps, il faut rajouter de l’huile dans la bassine. Régler le feu de façon à ce que les bunyetes cuisent vite (sans s’imbiber d’huile) et sans excès elles ne doivent pas être entièrement rousses. Le centre des bunyetes doit rester blond clair.


    10 commentaires
  • les escargots et la cargoladecoucou! si vous voulez goûter à la cargolade,et bien il vous  faut d'abord ramasser les escargots!si! si !il faut la mériter cette cargolade! mais,ne vous inquiétez pas,ils ne mordent pas!

     ils viennent tout seul dans le potager mais ils ne viennent pas tout seuls dans le sac!les fainéants!

    donc,les ramasser

    et

    ensuite,les faire jeûner dans un sac de jute ou troué ou dans une cage grillagée sans oublier de leur mettre du thym

    Quand ils ont bien jeûné et après les avoir grattés à sec et avoir  enlevé l'opercule sêche(pas dans l'eau,surtout!),mettre dans une assiette, un mélange de sel et poivre et les remplir de ce mélange en faisant retomber le trop plein dans l'assiette puis les disposer sur une grille

    pour les  cuire au feu de bois : ici  c'est feu de sarments de vignes!ça sent bon!!!!!

    on peut leur rajouter à chacun ,pendant la cuisson,du saindoux fondu par le feu de sarment dans un cône en fer muni d'un manche  et déposé dans chaque escargot

    ou de l'aioli  dans chaque escargot avant la cuisson

    voilà! vous pouvez maintenant  déguster la cargolade!accompagnée de pain tartiné d'aioli et faire passer  le tout avec du bon vin que vous boirez à la régalade (avec modération)dans le  pourrou!

      quand un copain boit au pourrou,vous pouvez lui chanter cette chanson:

    et glou et glou et glou! il est des no/o/otres,il a bu son vin comme les au/au/autres!!!

    c'est un ivro/ogne,ça se voit rien qu'à sa tro/o/ogne!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    bonne journée et restez à l'ombre car le vin est un peu fort ici hips!


    14 commentaires
  • les boules de picoulatLa recette

    Ingrédients pour 4 personnes


    Boles
    600g de hachis de porc
    400g de hachis de boeuf
    1 belle tranche de pain sec trempée dans du lait tiède
    4 oeufs
    1 échalote
    2 branches de persil hachées, sel, poivre

    Sauce et garniture
    6 à 8 gousses d'ail
    3 gros oignons
    5 belles tomates
    100 g de cèpes séchés
    100 g d'olives vertes
    250 g de carottes coupées en bâtonnets
    500 g de petites pommes de terre, huile d'olive

    Préparation : 20 minutes
    Cuisson : 2 heures
    Difficulté : Moyen

    Mélanger dans un grand saladier hachis de porc, hachis de boeuf, tranche de pain, oeufs, échalote, persil, sel et poivre. Bien malaxer et pétrir de façon à obtenir une pâte homogène.

    Faire roussir à l'huile les 3 oignons émincés et les gousses d'ail, les fariner légèrement et cuire quelques instants. Ajouter les tomates coupées en deux, pelées et épépinées, les cèpes (trempés dans l'eau tiède 30 minutes en renouvelant l'eau à trois reprises) et les olives vertes dénoyautées et blanchies. Laisser mijoter dans un faitout.

    Former avec les mains, légèrement mouillées, de petites boules de viande de la taille d'un abricot. Les faire revenir à la poêle et les mettre dans le faitout. Mouiller avec de l'eau. Il faut que la viande soit recouverte de liquide. Ajouter les carottes coupées en bâtonnets.

    Laisser mijoter tout doucement 2 heures environ. Une demi-heure avant la fin de la cuisson, rajouter 500 g de petites pommes de terre et vérifier l'assaisonnement.

    mais ici cela se sert plutot avec des haricots blancs appelés "moungettes"

    BON APPETIT!


    3 commentaires
  • bonjour à vous qui passez par ici! je vous invite à vous promener dans mon village des  Pyrénées Orientales et à apprécier ses alentours (mer,montagne et campagne)

    et n'oubliez pas de  goûter aux spécialités de ma région!

    Bonne ballade!!!!


    29 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires